L’eau

naturopathie et l'eau

Notre corps est constitué de 65 à 80 % d’eau.
L’eau constitue =

  • 80 % de l’organisme du bébé
  • 70 % de l’organisme de l’adulte
  • 65 % de l’organisme d’une personne agée.

Nous perdons constamment de l’eau, approximativement par 24 heures :

  • 1 à 1,5 litre par les urines
  • – 0,2 litre par les matières fécales
  • 0,5 à 2 l par la sueur
  • – 1 à 2 litres par les poumons.

Cette eau est constamment remplacée par :

  • L’eau contenue dans les aliments (0,8 litre à 1,2 litre par 24 heures)
  • l’eau naissant des combustions cellulaires, approximativement 1,5 litre par 24 heures
  • Enfin , l’eau de boisson ; la soif étant fonction des besoins en eau non satisfaits par les apports (vu plus haut)

Mais quelle eau boire ?

En tous les cas, éviter l’eau du robinet, cf article dans Pratiques de santé n° 72 du 20 novembre 2007.  Donc plusieurs solutions s’offrent à vous, les eaux de bouteille ou bien filtrer son eau soit même avec un appareil de qualité.

Les eaux en bouteilles

Il en existe plusieurs sortes, les eaux très peu minéralisées (type Mont Roucou, Montcalm, Volvic). Elles favorisent au niveau du sang et des liquides extra-cellulaires une hydrodispersion moléculaire favorables aux échanges organiques et aux éliminations en général. Cependant, elles restent assez chères.

Ensuite , viennent les eaux minéralisées, type Vittel , Hépar , Contrex ; elles sont nettement moins « draineuses » (urée, acide urique, métaux lourds) mais par leurs teneurs en minéraux (soufre, calcium, magnésium etc ) et oligo-éléments, elles s’avèrent précieuses , comme complément de l’alimentation pour assurer nos apports quotidiens en minéraux et oligo-éléments et de façon ponctuelle.  Ces minéraux sont à l’état inorganique mais du fait de leur dispersion moléculaire, ils sont très facilement assimilables. Cette théorie est parfois controversée, car ce sont des eaux lourdes.

Enfin, un appareil filtrant de qualité et qui reminéralise l’eau à des doses physiologiques.
Il en existe sur le marché. C’est bien sûr un petit investissement de départ, mais ensuite, on s’y retrouve et plus besoin de porter ses packs d’eau. Faites le calcul de ce que vous consommez annuellement en eau de bouteilles … et vous verrez. Pour ma part, j’ai investi dans ce genre d’appareil depuis quelques années et j’en suis ravie. Mais attention, il faut bien choisir son appareil. Je vous en reparlerai prochainement.

Quelle quantité d’eau boire ?

De nos jours les théories sont très controversées. Il va donc falloir mettre du bon sens dans notre réflexion. La tendance actuelle est de dire qu’il faut boire selon la règle suivante = 3% de son poids.
Ex 1 : un sujet pesant 50kg devrait boire (50×3) /100= 1, 5l d’eau par jour.
Ex 2 : un sujet pesant 80kg devrait boire (80×3) /100= 2, 4l d’eau par jour.

Cependant, l’homéostasie de l’hydratation organique de notre corps est parfaite :
Dès l’instant où l’organisme a besoin d’eau, la soif se manifeste. Suivre la mode médicale et naturopathique consiste à boire sans soif et va donc augmenter la volhémie (volume du circulant dans le corps). Mais ceci va augmenter le travail de notre cœur, ce qui n’est donc pas utile et entraîner un vieillissement cardiaque plus rapide.

Bien sûr, certaines maladies nécessitent de boire au-delà de la soif (lithiase rénale par exemple), mais nous ne sommes pas dans le pathologique, non applicable à l’être sain .